Notre politique de qualité

Nous vous invitions à venir consulter notre Manuel Qualité Labosud – Biomed 34 (PDF - 2,9 MB)

 

Nos laboratoires multi-sites, LABOSUD et BIOMED34 ont comme objectif premier la réalisation complète des examens de biologie médicale, générale et spécialisée, y compris ceux soumis à agrément, ainsi que des examens de biologie délocalisés, en s’appuyant sur les innovations techniques, l’expertise de leurs biologistes, la rigueur et la motivation de tous leurs collaborateurs. Fonctionnant 7 jours sur 7, ils participent activement à la continuité des soins sur leur périmètre géographique.

Depuis leur constitution, nos laboratoires ont la volonté de rester des laboratoires indépendants responsables et ont adopté une politique de management qualité en vue de satisfaire les exigences des normes NF ENISO 15189 et NF EN ISO 22870 et des documents référentiels du COFRAC, ainsi que l’ensemble de la réglementation en vigueur, inhérente à notre profession.

La satisfaction du patient et du prescripteur dans le service rendu, le respect de la confidentialité des informations délivrées, une prestation de conseil adaptée, sans distinction aucune dans le respect et la dignité sont nos priorités.

Pour cela, notre politique générale s’articule autour de trois thèmes majeurs: l’exécution de notre mission cœur de métier avec une réalisation irréprochable des analyses de biologie médicale, la défense des valeurs de l’entreprise, de la profession et une vision à long terme du développement des laboratoires mais aussi de l’évolution du métier et de la place occupée par notre groupe.

Notre politique qualité vise à aboutir à la mise en place et au maintien d’une organisation pérenne issue d’une prise de décision rationnelle. Pour cela, elle s’appuie, depuis la communication faite aux biologistes après le séminaire de mars 2017, sur les axes directeurs qui ont été définis par la politique du Groupe INOVIE. Cette politique se décline en trois axes directeurs: un axe «améliorer les performances»,un axe «assurer la pérennité des structures du groupe et du groupe dans son ensemble» et un axe«construire notre image et notre réputation». Ces trois axes ne font que reprendre et compléter les deux axes, «consolidation et développement» sur lesquels reposait notre politique qualité jusqu’en 2017. Ces nouveaux axes 2018 reposent, comme ceux de 2017, sur nos trois niveaux de maîtrise de maîtrise: la maîtrise de l’organisation, la maîtrise du territoire et la maîtrise du capital.

L’axe no 1: «améliorer les performances» sera dépendant de la maîtrise de l’organisation. Ce niveau de maîtrise sera étendu au laboratoire multi-sites BIOMED34, filiale de LABOSUD, par la mise en place d’un système de management de la qualité partagé, d‘un seul et même responsable qualité et d’un service qualité commun visant à l’atteinte des objectifs suivants:

  •  Optimiser la revue de contrat, en assurant un délai d’exécution convenable des examens et des urgences pour répondre aux demandes de nos patients, de nos prescripteurs et de nos partenaires y compris par le développement d’une biologie délocalisée efficiente, gérée par un pilote en charge de la qualité.
  •  Maîtriser l’environnement de notre revue de contrat par une politique de gestion des risques pour obtenir la satisfaction de nos clients.
  •  Maintenir un haut niveau de compétence de nos équipes.
  • Maîtriser nos systèmes de communication et d’information.
  • Développer notre réactivité face aux évolutions de la biologie médicale en optimisant nos outils de production au travers d’une politique analytique commune, de la mutualisation des ressources disponibles en métrologie et logistique et de la recherche des compétences nécessaires à la mise en place de nouvelles techniques.

Tout cela se fera au travers d’un management de l’ensemble des processus et services biologiques qui fournira les moyens financiers et humains et assurera le suivi de la gestion du laboratoire, du management de la qualité et de l’environnement sécuritaire du laboratoire en restant vigilant sur les coûts apparents et cachés liés à la revue de contrat.

Pour mettre tout cela en place le management aura une importance capitale et sera décliné en trois niveaux:

  • Un management décisionnel porté par la gouvernance
  • Un management intermédiaire porté par les pilotes de processus, les membres du comité de direction ayant une fonction de Relai Territorial et les cadres administratifs
  • Un management opérationnel, portés par les biologistes médicaux responsables de sites périphériques

Cette politique, correctement appliquée, permettra d’atteindre les «objectifs sociétaux économiques»: maintenir et développer le chiffre d’affaires (développement externe et organique), diversifier et innover et agir sur les charges d’exploitation.

La communication interne s’appuiera sur ces trois niveaux pour transmettre dans les deux sens, tant entre les biologistes que vers l’ensemble du personnel, l’évolution des objectifs de l’entreprise et permettra de mesurer en continu le niveau d’implication de chacun.

L’axe no 2: «assurer la pérennité de la société» découlera naturellement de la bonne réalisation de l’axeno 1, qui permettra de bâtir une société saine et organisée, construite, jour après jour, et qui pourra s’appuyer sur les deux autres niveaux de maîtrise: la maîtrise du territoire et la maîtrise du capital.

  • La maîtrise du territoire se construit sur une organisation bien en place et repose sur des bases solides: statuts et règlements intérieur bien construits et identiques permettant un développement reposant sur une ingénierie sociétale réfléchie.
  • La maîtrise du capital permettra de construire un projet de biologie libérale clairement identifié,porté par un groupe indépendant, ayant une visibilité nationale renforçant la robustesse et l’attractivité du modèle que représente le groupe INOVIE, constitué de LABOSUD et de ses filiales dontBIOMED34 fait partie.

 

L’axe no 3: «construire notre image et notre réputation» s’appuiera:

  • sur une communication interne performante, utilisant les trois niveaux de management pour transmettre dans les deux sens, tant entre les biologistes médicaux que vers l’ensemble du personnel, l’évolution des objectifs de l’entreprise permettant ainsi de mesurer en continu le niveau d’implication de chacun.Cette communication interne aura pour objectif de mettre en place une culture d’entreprise dans les sociétés LABOSUD et BIOMED, culture d’entreprise commune à toutes les sociétés du groupe INOVIE.
  • Sur une communication externe ayant pour objet de promouvoir l’image et la réputation de toutes les sociétés du groupe.

 

C’est de cette politique assurant un fonctionnement particulier, liée à l’histoire des groupes et de la biologie libérale, mais aussi de cette complexité due à la taille, qu’émerge quotidiennement la seule modalité de prise de décision rationnelle dans un groupe de biologistes indépendants: la prise de décision par consensus.

 

Le 22 avril 2019

PDG et Responsable Qualité,
Biologiste Médical Co-responsable
M.Georges Ruiz

georges-ruiz-signature

 

 

PDG  BIOMED 34
Biologiste Médical Co-responsable
Mme Ghislaine Barthez